Plan des Corps de Rues Simplifié (PCRS)

La réforme "anti-endommagement des réseaux"  vise à réduire le nombre d'accidents susceptibles de se produire lors de la réalisation de travaux à proximité des réseaux (canalisations, éclairage publique, ...). En ce sens, cette réforme incite les collectivités à disposer d'un Plan des Corps de Rues Simplifié (PCRS).

 

Celui-ci peut prendre la forme d'un plan vectoriel (contenant principalement les bordures de trottoirs, la verticale des façade de bâtiments et les affleurants de réseaux) ou d'une orthophotographie. Selon le CNIG (Conseil National de l'Information Géographique) "le PCRS version Image peut être envisagé comme une alternative au PCRS Vecteur pour les territoires non couverts par des bases de données urbaines, en milieu urbain peu dense et en milieu rural".

 

L'orthoplan doit respecter une résolution de 5cm. L'acquisition aérienne doit se faire de préférence hors période végétative afin de permettre la meilleure visualisation possible des fonds de rue.